Intervention du lundi 16 juillet 2018

Traumatisme crânien sur un voilier, secteur Frioul.

Un jeune-homme de 19 ans est victime d'un traumatisme crânien sur un voilier composé d'un équipage de 8 personnes paniquées. À l'occasion d'une manœuvre, la victime aurait été percutée par l'écoute de la grand-voile. Son état est préoccupant, celui-ci alterne entre périodes d'inconsciences et de consciences très agitées.

La mer formée et la visibilité réduite à une centaine de mètres ont rendu difficile le repérage du voilier qui naviguait à 13 nœuds dans le sens Frioul – La Ciotat. Heureusement, celui-ci a percuté une fusée de détresse nous permettant de le repérer alors que nous étions encore à 2 nautiques environ de la position GPS mentionnée par le CROSS lors de notre appareillage.

Immédiatement, une équipe d'intervention composée de deux sauveteurs  de notre station de La Ciotat est débarquée à bord du voilier requérant avec un sac d'intervention et une VHF.

Par la suite, un plongeur, un médecin, un infirmier et du matériel de secours sont hélitreuillés à bord du SNS 075 Bec de l'Aigle II par un hélicoptère de la Sécurité civile.

Les conditions météorologiques rendent les communications VHF très difficiles, et la mer est trop formée pour dérouter le voilier vers Cassis. En effet, celui-ci doit impérativement maintenir son cap dans l'axe des vagues afin de se stabiliser. Impossible également de rapatrier la victime à bord de notre canot de sauvetage pour les mêmes raisons. La décision est prise de transférer le médecin à bord du voilier afin de compléter l'équipe déjà sur place.

L'intervention prend fin au quai d'urgence du Vieux Port de La Ciotat. L'hélicoptère de la sécurité civile est posé devant le môle Bérouard, prêt pour embarquer la victime, mais c'est finalement en VSAV (ambulance) sur demande du médecin qu'elle sera transportée en direction de l’hôpital Nord de Marseille.

 

Nous remercions toutes les personnes qui ont participé à cette intervention. Les membres de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer), les pompiers, la Sécurité civile et le personnel du CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de secours).

Pour rappel, notre équipage est composé exclusivement de bénévoles. Il est donc primordial de rappeler que vos dons sont précieux, afin que nous puissions assurer la mission régalienne de secours des victimes en mer qui nous est confiée.

Y.T.